mardi 26 avril 2011

LA BIBLIOTHEQUE PERD SES LECTEURS : fin

A partir de ce titre "accrocheur" de presse, un de nos lecteurs a imaginé comment la bibliothèque pouvait bien perdre ses lecteurs . En voici le texte, que nous vous diffuserons par épisodes...


Pour les épisodes précédents, voir les articles du 16, 23 et 29 mars, du 6, du 12 et du 20 avril 2011.

SUITE (...)

Quant à elles qui n'en pouvaient plus de la condition qu'on leur faisait, elles avaient soudainement désiré en être aussi. Elles essayèrent d'imaginer ce qui les attendait : par exemple elles se retrouvaient tout à coup dans l'ombre d'une forêt, une petite route débouchait sur le flanc d'un côteau surplombant un paysage, à faible distance on apercevait un village, des champs, une rivière... " Bon, oui, mais après ? Ben après, c'est plus notre problème, c'est pas nous qu'on raconte ! T'as raison dirent les deux autres, c'est pas nous qu'on raconte. Et l'une ajouta, on sera que des ectoplasmes !

- Non, moi ça me fait plutôt penser aux trois cosmonautes américains qui sont allés sur la lune ".

Elles étaient heureuses de rire ensemble ce qui n'était plus arrivé depuis quelques semaines. Chacune rangea dans son petit sac à dos deux ou trois romans de son choix dans le cas où l'une ou l'autre aurait envie d'un peu de solitude ou de changer de cap. Pendant la discussion, on avait trouvé cette solution pour rester réunies au départ mais pas forcément inséparables par la suite, sans même savoir si, le moment voulu, on pourrait passer d'un livre à l'autre. On verra bien. Ce qu'elles ne savaient pas non plus, c'était le moment où elles seraient de retour mais c'était sûr, elles reviendraient... un de ces jours.

Alors elles entrèrent dans le livre, emmenant d'autres livres, comme Virginia Woolf était entrée dans l'eau, des cailloux plein les poches.     ...FIN

Jean-Pierre Kruch,
Raon-l'Etape, 17- 21 janvier 2011

Un grand merci à M. KRUCH pour cette fiction.
Lecteurs, rassurez-vous, nous sommes seulement 3 bibliothécaires toujours prêtes à vous accueillir avec le sourire, aucune disparition de lecteurs n'est à déplorer à ce jour, mais que nous réserve l'avenir ?!?

1 commentaire:

Naly de Salm a dit…

C'est déjà fini !!! Ben, zut alors !!!